accueil  > actualités  > archives

eval-light.jpgPlus de 120 participants, représentant les fondations d’entreprise les plus actives, ont participé au colloque organisé par Admical sur le thème : DU BON USAGE DE L’EVALUATION

En effet, le mécénat est un catalyseur de programmes ambitieux et innovants dans lesquels les mécènes engagent des budgets parfois importants, rendant nécessaire un suivi rigoureux de l’utilité des actions et de l’utilisation des fonds.

Pouvoir mesurer le plus justement les engagements de chacun est désormais un objectif du mécène et du porteur de projet.

Une table ronde, traitant des bénéfices de l’évaluation, partagés par le mécène et le porteur de projet, a été suivie d’ateliers thématiques :

- l’évaluation partagée : exemple d’un mécénat collectif

- quels messages à faire passer à son conseil d’administration?

- la mesure d’impact social, une évaluation accessible à tous

- sélectionner et piloter un projet , les enjeux de l’évaluation

sf-light.jpgC’est à ce dernier atelier qu’a participé Serge Fruhauf, chargé de projets à la Fondation groupe RATP et membre de la commission Evaluation à Admical.

Il était accompagné de Stéphane André. Spécialiste de l’évaluation de la performance non financière des entreprises, Stéphane André est à l’origine de la méthode EPISSURE, utilisée par la fondation depuis 2010 pour évaluer les projets qu’elle soutient. cette méthode permet une évaluation des apports qualitatifs d’un projet, grâce à des indicateurs de synthèse hiérarchiques et élaborés selon un processus de concertation cadrée. Ce processus, dont le contour est défini par la fondation, intègre l’ensemble des parties prenantes de l’évaluation.

voir le film sur la méthode EPISSURE

07/04/2014
 

dscf0804-light.jpgLe 25 mars, 5 étudiants de l’INSA Centre Val de Loire ont signé avec leurs mentors de RATP Dev (filiale du groupe RATP, notamment implantée à Bourges) une charte d’engagement, dans le cadre du programme “Trajets d’Avenir” mis en place par la fondation.

Cette charte d’engagement  fait suite à une convention signée en décembre 2013 avec l’INSA et RATP Dev dans le cadre du programme « Trajets d’avenir », mis en place par la Fondation Groupe RATP. Aux termes de cette convention,  5 étudiants de cette école publique d’ingénieurs bénéficient d’une bourse d’études et d’un mentorat individualisé, assuré par des cadres de RATP Dev, filiale du Groupe RATP assurant notamment l’exploitation du réseau urbain de la communauté d’agglomération de Bourges.

Les mentors volontaires, issus des filiales de RATP Dev, STU Bourges et  STI Centre, basées à Bourges, s’engagent à suivre et conseiller individuellement un étudiant, tout en lui faisant découvrir le fonctionnement d’une entreprise, en  lui présentant différents métiers, et, au final,  en l’accompagnant dans l’élaboration de son projet professionnel.

Initié en 2009 par la Fondation Groupe RATP et co-animé par la direction des ressources humaines de la RATP, le programme « Trajets d’avenir » favorise l’accès d’étudiants motivés, issus de milieux modestes, à des études longues ou à des filières d’excellence, par le biais d’un dispositif original associant une bourse d’études et le soutien d’un « mentor » du Groupe RATP. Depuis sa création, 75 mentors ont ainsi accompagné 105 élèves, en partenariat avec l’Université de Cergy-Pontoise, la fondation HEC, les écoles Telecom (Paris Tech et SudParis), et récemment l’Université de Johannesburg. L’INSA devient donc le 5ème partenaire des « Trajets d’avenir ».

 Voir l’article paru dans “Le Berry républicain”

26/03/2014
 

 

smc14-aff-62×100-ratpv1-1.jpgLa fondation Groupe RATP s’est engagée auprès de l’Adie dans le cadre de sa mission pour le lien et l’entraide, afin de favoriser l’insertion professionnelle des jeunes en Ile-de France et, au-delà, sur le territoire français.

Sur la base de ce partenariat, elle soutient le projet de 105 auto-entrepreneurs sur 3 ans, finançant l’accompagnement nécessaire à leur projet : micro-crédit, formation leur permettant de pérenniser leur activité.

Ce partenariat a tout d’abord pris ses racines sur les nouveaux territoires du tramway T1, en lien avec les deux antennes de l’Adie situées à Asnières et à Saint Denis, puis s’est développé en France, à Charleville-Mézières et à Boulogne sur Mer, en lien avec les terrritoires de RATP Dev, membre fondateur de notre fondation.

En 2014, il s’étend à d’autres villes de France, notamment à Reims et à Bourges

 

” Face aux difficultés d’emploi des jeunes dans nombre de zones desservies par la  RATP, la fondation Groupe RATP a souhaité, à travers ce partenariat,  prendre l’engagement de donner leur chance à des jeunes qui ne demandent qu’à réussir leur vie. “, selon Pierre Mongin, Président de la fondation Groupe RATP.

 

 

adie-juin-2013-3.jpg

 

 

 

En 2013,le réseau de bus de Charleville-Mézières, filiale de RATP Dev,a favorisé la promotion de la semaine du microcrédit, en mettant à disposition des espaces publicitaires et un bus d’accueil en centre ville. 

 

 

 

En complément du soutien financier qu’elle accorde à ces 105 micro-entrepreneurs,La Fondation groupe RATP, a participé à la 10ème semaine du microcrédit, en Ile-de-France et en régions :

La fondation s’est appuyée sur les filiales de la RATP en province pour promouvoir l’initiative à Charleville-Mézières, Boulogne sur Mer, Reims, Châlon en Champagne, Epernay, Vitry-le-François…

imag0177-adie.jpg

Conférence de presse à Châlon en Champagne, où Luciana Martins a pu ouvrir son activité “Lulushop” grâce au microcrédit de l’Adie, en présence de Jean-Paul Bachy, Président de la région Champagne-Ardenne, René Molle, Directeur régional adjoint de Pôle Emploi Champagne-Ardenne et Jean-Louis Jaurand, Directeur de STDM et de Champagne Mobilités, filiale du groupe RATP.

 

www.fondation-ratp.fr 

18/03/2014
 

Dans le cadre de sa mission pour le lien et l’entraide, la fondation soutient des associations agissant au bénéfice de femmes en difficulté sociale et professionnelle.

A titre d’exemple :

·      201402.jpg « Force Femmes  » : l’association Force Femmes accompagne et soutient les femmes de plus de 45 ans dans leurs démarches de retour à l’emploi et de création d’entreprise. Constituée d’une équipe de dix salariées, l’association regroupe plus de quatre cents bénévoles issus des ressources humaines et de l’entrepreunariat et est soutenue par des organismes publics et des entreprises engagés dans la lutte contre les discriminations à l’emploi des femmes de plus de 45 ans. Force Femmes est présente dans plus d’une dizaine de villes françaises. L’action de l’association se situe dans un esprit de solidarité et d’entraide et s’inscrit dans le cadre de l’action nationale et européenne de lutte contre le chômage.  Sa présidente, Françoise Holder, fait partie des 10 femmes d’exception mises en lumière cette année par Femmes Actuelles et France 2 (émission en prime time le 8 mars 2014) www.forcefemmes.com/

·      conversation_femmes_web.jpg   « Elles Imaginent » : L’association, composée de psychologues, d’avocats, d’assistantes sociales , est spécialisée dans la lutte contre les violences conjugales à l’égard des femmes. Son centre d’accueil situé dans le 15ème arr. a pour but de recueillir, recenser et évaluer à la fois la situation de la femme, ses besoins et urgences (situation de danger). Au regard de ces éléments, l’accueillant(e) oriente la personne en interne en lui présentant les actions et ateliers de l’association (suivi individuel, groupe de parole, ateliers….) ou vers des partenaires externes (associations spécialisées comme AVFT, Mariages Forcés, Amical du Nid, CIMADE…, Commissariat, SSDP, CASVP, CIDFF, PAD, Avocats…). L’association fait partie de la fédération nationale Solidarité Femmes. L’association a reçu 765 appels et accueilli 196 nouvelles femmes victimes de violences conjugales en 2013. www.ellesimaginent.fr

·     fd20.jpg « Femmes Dignes » est une structure d’insertion par l’activité économique, qui s’engage en faveur de l’inclusion de personnes cumulant des difficultés sociales (logement, santé, précarité matérielle…) et professionnelles (chômage de longue durée, faible niveau de qualification etc..) par la mise en situation de travail. En effet ces derniers bénéficieront de contrats de travail en vue de faciliter leur insertion professionnelle. Ainsi, l’association met en place des actions spécifiques tel qu’un accompagnement social et professionnel à l’attention des personnes pour lesquelles l’accès à l’emploi dans des conditions ordinaires du marché du travail ne paraît pas envisageable et qui nécessitent un appui renforcé en vue d’accéder ultérieurement à un emploi durable. Elle intervient principalement dans les quartiers populaires de Bonneuil sur Marne (94).www.femmesdignes.org  

·    cropped-banniere-educ-hand.jpg    Hand’Elles” ou l’égalité par le sport : l’association propose à de jeunes élèves, licenciées ou non, une initiation à la pratique du handball, mais aussi un accompagnement à la scolarité par du personnel compétent. Dans chacun des 6 sites de banlieue, le travail s’effectue avec une association locale d’accompagnement scolaire, un éducateur sportif et un coordinateur référent de l’association. Chaque site est “marrainé” par une joueuse professionnelle de l’équipe parisienne d’Issy Paris Hand. Des tournois sont également organisés, dans le mythique stade  Pierre de Coubertin. www.educhand.fr

.Plus généralement, le soutien aux femmes se retrouve en filigrane dans la majeure partie de nos programmes, comme par exemple :

-          le programme de bourses, associé au mentorat par un de nos cadres de l’entreprise, comprenant des filières scientifiques, où les femmes sont traditionnellement peu présentes,

le programme d’accès à la culture, offre aux familles un accès personnalisé à des établissements culturels renommés. Ce sont principalement des femmes qui accompagnent leurs enfants, voire des primo-arrivantes.

07/03/2014
 

Lundi 24 février, l’Opéra de Rouen/ Haute-Normandie accueillait la 4ème Nuit des Trophées organisée par l’association Débarquement Jeunes. Retransmise en direct sur le site Internet de France 3 Haute-Normandie et FranceO.

Cette soirée parrainée par MC Solaar,  avait pour but de “valoriser des habitants ou associations exemplaires des quartiers fragilisés, des zones rurales en difficulté ou des personnes de la diversité qui, par leur action et leur créativité contribuent au lien social, au respect mutuel, à l’enrichissement culturel, solidaire et économique de leur territoire”.

Venus de toute la France, les lauréats ont reçu leur prix des mains de célébrités, entre la prestation de nombreux artistes comme Big Ali, Khaled, Tonton David, Rachid Taha, Moussier Tombola, le Collectif Métissé, Manolo et les Gypsies….

nuit-des-trophees-2014.jpgL’Association des Jeunes de la Madeleine, l’AJM, est repartie avec le trophée de la REUSSITE EDUCATIVE, pour son projet “histoire de famille”, soutenu par la fondation.

Patrick Sarah, responsable du projet, et Gisèle Baki , présidente de l’AJM

 

 

Histoire de Famille :  c’est renouer les liens entre les enfants et les parents afin d’éviter la rupture scolaire et familiale et permettre que les jeunes se retrouvent dans une position favorable concernant l’accession à un retour dans un cursus scolaire ou la mise en place d’un projet pour une première embauche.

Le Manga , “détecteur” d’histoires de familles :  Les éducateurs et psychologues font travailler les jeunes en ateliers sur la réalisation d’une BD Manga, dans laquelle ils scénarisent leur histoire, leur passé, leurs relations familiales. L’analyse de leur travail leur permet de trouver les clés qui les conduiront vers un retour à la sociabilisation.

les résultats sont déjà très encourageants, puisque les jeunes qui suivent ce parcours, reprennent sans s’en rendre compte, des repères essentiels : retourner en stage, s’ouvrir aux autres, renouer le dialogue avec les proches, adopter un comportement favorable à la vie professionnelle…

 

27/02/2014